Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2021

PLANNING MARCHE 2

MARCHE.jpg

Message de . Suzanne Paire pour les marches de niveau 2

--------------------------------------------------------------

13 sept.              La loge des gardes                    S Paire

20 sept.              Les Noës P.                                 R Villalta

27 sept.              Cuinzier au bourg                       J Clauzel

4 oct.                   St Pierre la Noaille                    S Paire
                            P Le Carrège

11oct.                 Notre Dame de Boisset            C Brégère
                            au bourg

18 oct.                Pouilly /s/Charlieu                    M Gelay
                             Place de l’ église

20/08/2021

POUR SEANCES PILATES

PILATES.jpg

MESSAGE DE MICHELLE MAISON

---------------------------

Les inscriptions aux pilates étant insuffisantes pour conserver les trois groupes, en accord avec Isabelle le cours de 9 heures est supprimé. En pièce jointe les personnes intéressées trouverons la répartition des inscrits dans les cours de 10h et 11h.

Rendez-vous le mercredi 8 septembre pour la gymnastique et le jeudi 9 septembre pour le pilates. Bonne fin de vacances.

Michelle

pilates 2021-2022.pdf

 

12/08/2021

LISTE PROVISOIRE DES ANIMATEURS D'ATELIERS

SANTE SENIORS.jpg

 

Cette liste est incomplète mais déjà bien fournie:

Vous la trouverez en permanences à droite dans DOCUMENTS A TELECHARGER.

Mise à jour du 10/08/2021

REPONSES ANIMATEURS CLUB TRIEES.pdf

10/08/2021

COVID AU 9 AOUT 2021

COVID 19.jpg 

Objet : IMPORTANT : Point de situation Covid au 9 août
>>

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Monsieur le Président du Conseil départemental,

Mesdames et Messieurs les Maires,

A l’occasion de la promulgation de la loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire, je souhaite vous informer de la situation sanitaire ainsi que des évolutions normatives qui commenceront à s’appliquer à partir du lundi 9 août. Un décret d’application apportera très prochainement des compléments sur lesquels, le cas échéant, je ne manquerai pas de vous informer.

  1. Point de situation sanitaire

Le taux d'incidence pour le département de la Loire s’élève désormais à 164.4 / 100 000 habitants (semaine glissante du 27/07 au 02/08) contre 226.9 au niveau national et 212 au niveau régional.

Même si ce taux connaît une augmentation moins rapide depuis quelques jours, il poursuit son évolution à la hausse puisqu'il était de 136,3 / 100 000 la semaine dernière.

Le taux de positivité pour le département est de 3,7 % (4.1 % au niveau national).

Si le virus circule majoritairement chez les 15-44 ans, il continue à se diffuser dans toutes les classes d’âge.

73 personnes sont actuellement hospitalisées pour motif de COVID-19 dans la Loire, dont 10 en soins critiques ou réanimation.

  1. Point vaccinal

Dans la Loire, à la date du 4 août, 69.2% des personnes adultes ont reçu au moins une de dose de vaccin (529 351 personnes). A titre de comparaison, ce taux s'élève à 65% au niveau national.

57,6% des Ligériens ont un schéma vaccinal complet (54,2% au niveau national).
>
> Concernant les 12-17 ans, 27 927 jeunes ont reçu au moins une dose de vaccin soit 48,3 % de la population cible.


> Sur ce dernier point, le conseil scientifique indique que le taux de couverture vaccinale des 12-17 ans aura un impact important sur le pic d'hospitalisation attendu à l'automne.


Dans la continuité des actions menées au niveau national et local, il convient donc de continuer à promouvoir la vaccination de ces publics pour les semaines à venir et en particulier en vue de la rentrée scolaire.

  1. Évolutions réglementaires

3.1 Passe sanitaire

3.1.1 Critères d’application du passe sanitaire

Depuis le 23 juillet, les personnes de plus de 17 ans doivent présenter un passe sanitaire l’entrée des événements et établissements suivants au-dessus d’une jauge de 50 personnes :

  • les salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usages multiples ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les établissements d’enseignement artistique, lorsqu’ils accueillent des spectateurs ;
  • les salles de jeux ;
  • les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire ;
  • les établissements de plein air ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.

 

À partir du lundi 9 août, la jauge de 50 personnes est supprimée de sorte que le passe sanitaire s’appliquera dès la première personne. Le passe sanitaire est par ailleurs étendu aux :

 

  • Activités de loisirs,
  • Cafés et restaurants y compris en terrasse (sauf restauration collective, vente à emporter, restauration professionnelle routière et ferroviaire),
  • Foires, séminaires et salons professionnels,
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sauf en cas d'urgence faisant obstacle à l'obtention du justificatif requis ;
  • Les services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux sauf urgence

 

En fonction des risques de contamination et à partir d’un seuil qui sera prochainement défini par le décret à paraître, les grands magasins et centres commerciaux pourront aussi être assujettis au passe sanitaire.

 

N.B : Les établissements ou événements ne figurant pas dans le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire modifié ou la loi du 5 août 2021, comme les marchés ouverts ou les administrations publiques (sauf établissements de santé), ne sont pas soumis à l’application du passe sanitaire.

 

Attention : à partir du 30 août, le passe sanitaire s’appliquera aussi aux personnes intervenant dans ces lieux, établissements, services ou événements.

 

Si un salarié ou un agent public assujetti ne présente pas de passe sanitaire et s'il ne choisit pas d'utiliser, avec l'accord de son employeur, des jours de repos conventionnels ou des jours de congés payés, l’employeur devra notifier, le jour même, la suspension de son contrat de travail ou de ses fonctions. Cette suspension, qui s'accompagne de l'interruption du versement de la rémunération, prendra fin dès la production du passe sanitaire.

 

Si cette situation se prolonge au-delà d’une durée de trois jours travaillés, l’employeur devra examiner avec le salarié ou l’agent public les moyens de régulariser sa situation, notamment les possibilités d'affectation, le cas échéant temporaire, au sein de la structure sur un autre poste non soumis à l’obligation de passe sanitaire.

 

À partir du 30 septembre, le passe sanitaire s’appliquera aussi aux 12-17 ans.

 

3.1.2 Modalités de contrôle

 

Le contrôle du passe sanitaire devra être effectué par l’exploitant de l’établissement ou l’organisateur à l’aide de l’application « TousAntiCovid Verif » (téléchargeable sur Google Play ou App Store).

 

Ce contrôle se limite à la vérification du passe sanitaire, il ne s’étend pas, sauf cas particuliers (voyages longue distance, discothèques) à la vérification de l’identité de la personne présentant le document, ce point relevant de la compétence exclusive des forces de l’ordre.

Les organisateurs ou exploitant habilitent nommément les personnels autorisés à contrôler les justificatifs pour leur compte. Elles tiennent un registre détaillant les personnes ainsi habilitées et la date de leur habilitation, ainsi que les jours et horaires des contrôles effectués par ces personnes.

Pour mémoire un passe sanitaire est valide s’il permet de justifier d’un schéma vaccinal complet, d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ou d’un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et moins de 6 mois.

Le passe ne s’appliquera pas aux personnes justifiant d’une contre-indication médicale. Un décret viendra déterminer les conditions afin de faire valoir cette contre-indication.

 

3.2 Obligation vaccinale

 

A partir du 15 septembre, les professions suivantes seront soumises à l’obligation vaccinale :

  • personnels des hôpitaux, cliniques, Ehpad, maisons de retraite,
  • sapeurs pompiers,
  • personnels exerçant leur activité auprès des personnes âgées, y compris à domicile,
  • étudiants ou élèves en médecine ou soins infirmiers,
  • membres des associations agrées de sécurité civile,
  • ambulanciers...

Cette liste n’est pas exhaustive. Vous pourrez trouver la liste complète sur le lien suivant : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI00... (article 12)

 

Je vous invite à relayer ces informations auprès des professionnels et personnels concernés.

J’appelle votre attention sur la nécessité de mettre en œuvre pour les établissements dont vous avez la responsabilité l’ensemble de ces mesures, en particulier celles concernant les personnels agissant sous votre autorité (détention d’un passe sanitaire ou obligation vaccinale).

Avec mes très sincères salutations

Pour la Préfète de la Loire

Catherine SEGUIN

03/08/2021

TRISTE NOUVELLE

funeral.jpg    

Je me permets de vous contacter à la suite du décès de mon mari. Jean MULLER a été professeur de Mathématiques pendant quelques années au collège Albert Thomas et avait gardé quelques amitiés parmi ses anciens collègues; cette information pourrait faire revivre des souvenirs.

 
  Avec mes remerciements
 
     Joëlle Muller